MONERO (XMR)

MONERO (XMR)

Les blockchains comme Bitcoin, Ethereum ou encore Cardano sont pseudo-anonymes.

Les transactions sont publiques et les adresses sont reliées à un porte-monnaie. Il est donc possible de relier les identités réelles et les adresses qui ont envoyé et reçu des tokens ainsi que le montant échangé.

Monero offre une blockchain privée pour résoudre ce problème d'anonymat. Cette cryptomonnaie est relativement "vieille": elle est apparue en 2014. Elle utilise le Proof-of-Work pour créer et valider les blocs.

Ce sont donc trois techniques mises en avant pour offrir des transactions anonymes, garantissant la vie privée des personnes qui utilisent Monero:

https://www.getmonero.org
  • Ring Signature: protège l'identité de la personne qui envoie
  • RingCT (Confidential Transaction): cache le montant envoyé dans une transaction
  • Stealth Address: empêche de retrouver l'adresse de destination

Stealth Address

Cette technique génère une adresse qui ne peut-être utilisée qu'une seule fois pour  déposer des fonds. Ceci permet que la transaction soit connue uniquement entre la personne qui envoie et celle qui reçoit.

Lors de la création d'un compte Monero, 2 paires de clés sont générées: "view key" et "spend key". L'adresse Monero est obtenue en combinant les clés "view" et "spend".

Transactions

La personne qui effectue une transaction doit générer une adresse "stealth". En combinant les clés publiques "view" et "spend" avec un nombre aléatoire, une nouvelle clé unique est générée ("one-time public key"). Cette clé est utilisée pour transférer les tokens.

https://www.getmonero.org

A l'aide de sa clé privée "view" et publique "spend", le destinataire va scanner la blockchain à la recherche de la "one-time public key" pour retrouver les tokens déposés.

En conclusion, toutes les adresses Monero sont appelées "stealth address" ou "adresses discrètes" car elles ne sont pas visibles dans la blockchain. Ce qui va être vu par les participants ce sont les "one-time public key". Ceci permet d'assurer l'anonymat du destinataire.

Ring Signature

Cette technique permet à la personne qui envoye de l'argent de rester complètement anonyme et de protéger ainsi sa vie privée. Dans cette blockchain, 4 signatures (clés), appelées aussi decoy, sont utilisées pour signer la transaction, en plus de la clé de la personne qui envoye et signe la transaction.‌

https://www.getmonero.org

Une "ring signature" revient à signer un message "à plusieurs". L'exemple proposé par Monero est d'utiliser la signature de l'une ou de l'un des 7 Conseillers Fédéraux mais sans savoir quelle signature a été utilisée,  le tout en assurant la validité du message.

RingCT

Contraction de Ring Confidential Transactions, cette technique permet de cacher le montant envoyé aux participants de la blockchain et d'éviter des montants négatifs (Range Proof).

Pour cela les 2 personnes qui échangent des tokens vont générer un même nombre aléatoire et vont multiplier le montant par ce nombre. Ainsi lorsque la transaction arrive, le destinataire divise le montant reçu par le nombre aléatoire afin de connaître le montant réel envoyé.

Conclusion

Comme le montre la roadmap de Monero, cette blockchain est toujours activement développée et régulièrement mise à jour, ce qui prouve l'intérêt pour cette blockchain.

La blockchain de Monero est publique, tout le monde peut voir les échanges et le nombre de tokens en circulation mais toutes les transactions, les montants et les participants sont complétement cachés. Cet atout permet d'offrir un système ouvert qui utilise la technologie décentralisée de la blockchain, tout en protégeant et garantissant l'anonymat des personnes qui l'utilisent.


Liens

Sources


Share Tweet Send
0 Comments
Loading...

Related Articles

You've successfully subscribed to Blockpie
Great! Next, complete checkout for full access to Blockpie
Welcome back! You've successfully signed in
Success! Your account is fully activated, you now have access to all content.